Les « Journées du Pôle » permettent d’impulser un temps fort autour des activités du Pôle et de ses acteurs. Ces rencontres allient réflexion globale et orientation thématique, avec des thèmes qui permettent de mobiliser tous les domaines des sciences cognitives sur Grenoble (STIC, SDV, SHS). Elles se décomposent généralement en une matinée dédiée à des invités extérieurs représentants de structures de recherche ou de formation en Sciences Cognitives sur le plan national ou international ; puis l'après-midi est consacrée aux exposés scientifiques autour du thème de la journée : ces exposés sont volontairement très courts (10 minutes) afin de les rendre accessibles au plus grand nombre et de permettre des temps de discussion.
Les journées du Pôle rassemblent en moyenne une centaine de participants chaque année.

VERS UN INSTITUT DU CERVEAU ET DE LA COGNITION

vignette affiche journeesPole2017Afin d’unifier et de fédérer les différentes actions menées depuis 2009 et de confirmer le rôle important de Grenoble en Cognition sur le plan national et international, nous avons maintenant en ligne de mire la création possible d’un Institut du cerveau et de la cognition. La journée du Pôle 2017 sera l’occasion de réfléchir ensemble aux perspectives ainsi ouvertes, notamment à partir de la présentation de l’ensemble des projets collaboratifs soutenus par le Pôle Grenoble Cogition en 2017. La variété et l’intérêt des thématiques fourniront une excellente base de départ aux échanges et aux réflexions.

LA SORTIE DU LABORATOIRE

JPGC16 affiche miniLes 7e rencontres du Pôle Grenoble Cognition ont eu lieu le 2 juin 2016 dans l'espace séminaire du nouveau Bâtiment IMAG sur le campus de Saint-Martin-d'Hères / Gières. Le thème choisi pour cette édition était "La sortie du laboratoire".

Dès son projet initial en 2009, le Pôle Grenoble Cognition mettait à son agenda le développement de « recherches cognitives appliquées ». Quelques années plus tard, il semblait important de mettre en exergue la capacité des équipes du Pôle à « sortir du laboratoire », en valorisant des travaux qui par nature sont directement ou indirectement porteurs de retombées applicatives, à la fois pour le monde industriel, mais aussi pour le monde associatif ou dans les secteurs de la santé, de l’éducation et la formation, du transport, etc.

CGNITION, SANTÉ, ÉDUCATION

Les 6e rencontres du Pôle Grenoble Cognition se sont tenues le 2 juin 2015 à la Maison Jean Kuntzmann. Le thème de cette édition était "Cognition, Santé, Éducation".
Au moment où les enjeux sociétaux des sciences cognitives sont en plein essor, au plan local comme au plan national, il nous a semblé important de proposer à l’ensemble des équipes du Pôle de faire le point sur les relations entre recherches cognitives, fondamentales et appliquées, et implications pour la santé et l’éducation.
Le matin, Jean-Luc Bosson, co-porteur du thème « Santé, Cognition et Interfaces » dans le projet IDEX, a présenté quelques-uns des principaux thèmes des recherches en « santé » sur le site grenoblois. Sylviane Valdois, directrice adjointe de l’ESPE en charge de la recherche, a discuté ensuite des enjeux d’une meilleure intégration entre recherche et éducation.

vignette flyer PGC14TRACES, DONNEES, METHODES - pratiques, conception et éthique en sciences cognitives

La recherche en cognition implique des données issues de l’expérimentation ou du terrain. Dans les différents champs des sciences cognitives, leur recueil, leur traitement et leur conservation prennent des formes très différentes selon qu’il s’agit de données ou de traces issues de l’activité neuronale ou du comportement, de corpus langagiers et vidéo, de données produites par simulation, d’observation directe des conduites en situation naturelle, d’enquêtes linguistiques de terrain, etc. Malgré cette diversité, les pratiques et les conceptions sous-tendant la question des données sont rarement discutées ou mises en perspective. Cette journée de Pôle Grenoble Cognition aborde ce thème sous différents angles : aspects épistémologiques et éthiques des données en cognition (problème de la « tromperie », données individuelles et interactives, respect de la vie privée), présentation de dispositifs complexes et innovants de recueil (plateformes, expérimentation à distance, méthodes hybrides), relations entre données, terrain et simulation, recueil et codage des données complexes (multimodalité, gestualité, activité), techniques innovantes au niveau méthodologique, statistique ou par leurs retombées théoriques, etc.

COGNITION NATURELLE - COGNITION ARTIFICIELLE - des données aux modèles, aux systèmes et aux artefacts

L’identité cognitive grenobloise est associée à l’articulation forte entre données expérimentales, développement de méthodologies d’analyse et simulations informatiques. C’est sur cette articulation que nous proposons de faire le point cette année lors de ces 4e Rencontres du Pôle Grenoble Cognition. Sont concernées toutes les recherches mettant en perspective l’humain et la machine, le terrain cognitif (individuel ou collectif) et les simulations, le développement d’artefacts, de systèmes, de technologies. Mais aussi les recherches illustrant dans une approche expérimentale le développement de méthodes d’analyse quantitative, l’utilisation de nouveaux instruments, ou tout simplement ouvrant des perspectives sur l’humain percevant, agissant, raisonnant, communiquant, qui pourraient conduire à des modèles formalisables et, le moment venu, peut-être implémentables.

EMOTIONS, INCARNATIONS, SITUATIONS

La cognition resituée dans son environnement biologique, physique et social – une cognition dynamiqueet adaptative, remise dans le mouvement de ses émotions, étudiée en couplage avec les propriétés
dynamiques du corps agissant et percevant ; en interaction avec les systèmes cognitifs ou technologiques
environnants.
Des recherches qui vont de la mise au point de nouveaux dispositifs d'interaction à l'analyse des
usages des technologies cognitives, de l'étude des mécanismes de la cognition émotionnelle et des
interactions entre processus cognitifs à la caractérisation des situations d'apprentissage et aux corrélats
neurophysiologiques des processus mis en jeu, de la sociolinguistique aux processus de convergence
et d'évolution conjointe, etc.

GESTE ET COGNITION - Mouvement naturel et artificiel

 

Mouvements du corps et corps en mouvement, geste contrôlé, perçu, simulé, instrumenté
ou médiatisé, mouvements biologiques et robotique bio-inspirée, langage des
gestes ou gestes accompagnant le langage, traitement du mouvement et interaction
gestuelle...