La Plate-forme IRM (SFR1 CNRS, UJF, CHU) est une plate-forme à vocation scientifique qui permet aux équipes de mener des études cliniques ou cognitives à l'aide des technologies IRM.

 

 

L’IFR 1 apporte en soutien au Pôle Grenoble Cognition sa plate-forme d’IRM fonctionnelle et un équipement EEG de recherche, qui sont certes à la disposition des équipes de l’IFR 1, mais qui peuvent être ouverts pour des équipes extérieures au besoin, essentiellement dans le cadre de collaboration.
En lien avec l’IFR 1 et le GIN, on peut considérer qu’au CHU de Grenoble, des médecins (la plupart hospitalo universitaires) des Services de Neurologie, de Psychiatrie, de Neurochirurgie, d’ORL et de Neuroimagerie sont intéressés par les prolongements en recherche clinique de ces recherches en Cognition.
Dans les moyens techniques d’exploration, indépendamment de l’IRM et de l’électrophysiologie déjà citées, il faut aussi ajouter les tests neuropsychologiques qui sont régulièrement pratiqués dans le Service de Neurologie et les enregistrements que permet la stimulation cérébrale profonde lors d’intervention neurochirurgicale ou la SEEG (stéréo électroencéphalographie) dans la chirurgie de l’épilepsie.
La connaissance du fonctionnement cérébral normal et pathologique est au cœur des préoccupations des cliniciens. Mieux comprendre l’origine et la physiopathologie des affections neurologiques et psychiatriques permet de mieux les traiter et de réduire le handicap auxquels beaucoup de ces maladies conduisent.
•    Chez l’enfant, les thèmes de l’épilepsie, de la dyslexie et celui des troubles cognitifs après radiothérapie font déjà l’objet de travaux de recherche
•    Chez l’adulte, les séquelles des accidents vasculaires cérébraux ou des traumatismes crâniens, la maladie de Parkinson, la dépression, les troubles obsessionnels compulsifs sont des thèmes sur lesquels nos équipes sont engagées
•    Chez le sujet âgé, la maladie d’Alzheimer, les démences constituent là encore des sujets d’études dont l’aspect sociétal est évident.
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.